Les porte-paroles

Deux personnes pour porter la voix de l’assemblée

Lors des élections du 14 octobre 2018, Kayoux a récolté 1417 votes, décrochant ainsi 2 conseillères sur les 31 siégeant au conseil communal d’OLLN (plus 1 siège pour le CPAS).

Le rôle des Kayoux porte-paroles est double. Ils et elles…

1

Vont siéger aux Conseils communaux pour y voter ce que l’assemblée permanente a décidé et y défendre ses décisions.

2

Fournissent à l’assemblée le plus d’information possible – dans le respect des lois – sur les questions qu’elle doit trancher.

Ainsi les élu·es de la liste Kayoux n’ont rien à voir avec des élus de partis traditionnels. Car ils ou elles ne font pas passer leurs propres avis au conseil communal, mais uniquement celui, et seulement celui, de l’assemblée. Par défaut, en absence d’un aval de l’assemblée, les porte-paroles s’abstiennent alors de voter (et ne votent ni pour ni contre une proposition). Eh oui, ça peut faire beaucoup d’abstentions !

Une liste très spéciale de candidat·es

Aujourd’hui, deux élu·es et une assemblée citoyenne.

Parmi les valeurs du collectif Kayoux figurent la rotation et la répartition des pouvoirs, ainsi que l’empowerment et la responsabilisation, pour que ce ne soient pas toujours les mêmes qui font et décident. La liste des candidats a ainsi été formée de manière assez particulière :

Notre liste est collective, tous les membres du collectif, moins ceux qui n’auraient pas eu la possibilité de siéger s’ils étaient élus, s’y sont retrouvés.

L’ordre de la liste a été tiré au sort publiquement, y compris la tête de liste, et ce le plus tard possible, pour éviter que la campagne électorale ne se focalise sur des « visages » plutôt que sur le projet.

Le mandat de chaque élu·e est de 2 ans maximum. Ces mandats sont révocables à tout moment par l’assemblée citoyenne.

Vous pouvez retrouver le reportage de TVCom sur notre tirage au sort :

Les Porte-Paroles

des mandats de deux ans maximum

Kayoux a proposé une liste de 18 candidat·es et a décroché 2 sièges au Conseil, et 1 mandat pour le CPAS.  Les personnes élu·es ne sont pas déterminées directement par leur ordre dans la liste mais aussi par le nombre de voix de préférence qu’elles ont reçus.

Les porte-paroles actuels, depuis janvier 2021

Voir la liste des candidats

Florence Vancappellen

conseillère communale

J’enseigne la pédagogie de l’art. Le devenir des enfants me passionne. Comment leur donner l’envie de poser leur regard sur le monde qui les entoure, de s’impliquer, de confronter leur talent personnel à la vie ? Je rêve d’un monde à venir juste et beau. Partager, débattre et construire ensemble, c’est faire de la politique. Les assemblées sont ouvertes à tous ! Avec Kayoux, je n’arrête pas d’apprendre.

Stéphane Vanden Eede

conseiller communal

Père de quatre grands enfants, j’habite au Blanc-Ry dans l’habitat groupé du Bois del Terre. Avec mon épouse, nous œuvrons à Ottignies pour le développement du pâturage écologique. Depuis plus de vingt ans, à titre professionnel ou militant, je conçois et organise des dispositifs de participation citoyenne pour que tout un chacun puisse s’intéresser et s’impliquer dans la société. Vous me croiserez le plus souvent sur mon vélo ou en balade avec notre ânesse Uguette !

Aline Lourtie

mandataire pour le CPAS

Dernière d’une famille de 12 enfants, je suis née rue des Coquerées à Mousty, il y a 80 ans et y vis toujours (à part 14 belles années à l’Université Lovanium de Kinshasa). Technicienne de laboratoire médical, je suis maman de 5 enfants, grand-mère et arrière-grand-mère. J’ai un emploi à temps très plein comme femme au foyer : collaboratrice au resto du coeur, aux mégas fêtes familiales … Et, plus récemment, en tant que membre de Kayoux. Je suis préoccupée par l’évolution de notre société énergivore et me questionne sur les moyens à mettre en oeuvre pour permettre à nos jeunes de vivre dans un monde plus harmonieux.

Les porte-paroles précédent·es :

Raphaële Buxant

conseillère communale du 3/12/2018 au 26/01/2021

Géraldine Pignon

conseillère communale du 3/12/2018 au 26/01/2021

Steven Pauwels

mandataire pour le CPAS de décembre 2018 à janvier 2021

Derrière les porte-paroles et l’assemblée on retrouve le collectif qui doit faire « tourner la machine » Kayoux pour les élections et puis les 6 ans de la mandature.

Le Collectif